Private investors like the Fournier-Majoie Foundation contribute to the increasing success of the biotechs.

Posted on 03-12-2019

The development of the biotechs and the medical technology is accelerating since a few years in the region of Liège in the South of Belgium, where 82 companies are active in the field of the life sciences.

According to Marc Foidart (CEO of Noshaq), this success is not due to chance, but to new tools which are reinforcing this trend and several factors which are contributing to this development, like, for example a sophisticated financial mechanism.

« Ces dernières années, le dispositif financier s'est affiné et est devenu plus sophistiqué. Noshaq continue à prendre des participations directes, mais créée également des fonds majoritairement privés.

"Ces fonds privés, comme Fund+, Capricorn ou encore la Fondation Fournier-Majoie, ne sont pas en conflit avec nous. Ce sont des acteurs complémentaires, selon Marc Foidart. L'idée est d'avoir un effet levier, mais aussi une diversification du risque, puisque tous ces fonds ont fait leur preuve depuis des années. Il y a aussi un effet réseautage. Si on part du constat que les biotechs vont là où il y a de l'argent, on doit se mettre dans des réseaux financiers." »

Article from l'Echo - 29/11/2019: